À propos de moi

Je suis Virginie MENNETEAU, j'ai 52 ans. 

Après avoir fait des études en agro alimentaire dans ma jeunesse et avoir travaillé dans le secteur, je me suis consacrée avec bonheur 23 ans à mes enfants, ma famille.

Une grande période de bonheur partagé, une vie de famille bien remplie avec pleins de projets et de nombreux déménagements.

Pourtant en 2016, alors que ma plus jeune fille quitte la maison pour faire des études j'ai de grandes prises de conscience...

Je me sens seule, vide, je suis mal dans ma peau, je ne reconnais pas ma valeur,

je fais toujours passer les autres avant moi !

Je ne me sens pas vraiment maîtresse de ma vie ! 

Je ressens dans mon cœur qu'il y a urgence à réagir !

Je prends conscience que j'ai besoin de me replacer au centre de ma vie...

De reprendre la barre du navire, et de redevenir capitaine de mon âme

comme disait Nelson Mandela ( mon héros)

Des modifications s'opèrent en moi, des décisions sont prisent et entre autres celle de reprendre mes études. Une formation intensive d'une année complète

à la Faculté libre de naturopathie de Dijon.

A l'issue de celle-ci, j'ouvre mon cabinet de naturopathie tout en continuant de me spécialiser en diverses techniques complémentaires ( 2016 Ito-thermie, 2017 EFT et 2018 Massage Taoïste ). 

Cette formation de naturopathe m'a beaucoup appris, bouleversée, questionnée, fait évoluée mais c'est sans contexte les stages de massage Tao qui m'ont fait le plus avancer ! En 2018 je prends un grand virage dans ma vie.

Aujourd'hui, je suis installée à Montpellier, quartier Euromédecine ou je propose en cabinet des massages individuels. Le massage Taoïste sensuel bien sûr, ainsi que d'autres prestations en fonction des besoins et de ce que la personne est capable de recevoir pour avancer en douceur ( sur RDV uniquement).

De plus j'ai le grand plaisir d'animer des stages de massage avec Joseph Genna. 

 

Dans cette rubrique "Mes articles" je partage avec vous des "écris" qui,
à la base n'étaient pas destinés à être diffusés...
J'écrivais pour moi ... une sorte d'auto-thérapie !
Et puis un jour quelqu'un m'a proposé de partager sur un groupe Facebook de 4000 femmes ... Un groupe très bienveillant !
Donc j'ai accepté et je ne le regrette pas car ce que j'ai pu recevoir en retour a été énorme !
Voilà, donc depuis je partage de temps en temps ...
Bien loin de l'idée que j'ai une quelconque qualité d'écrivaine...
Je partage simplement 
Quand je me dis que ça peux faire écho...
Que ça peux faire un déclic...
Que ça peux encourager...
Quand ça peux faire avancer ...
ne serait-ce qu'une personne...

GN3A6470 (1) - Copie.JPG
 

A 50 ans je prenais un virage dans ma vie...

J'allais, c'était sûr, être épanouie

dans ma nouvelle activité professionnelle : Naturopathe.

Chaque naturopathe a sa ou ses spécialités... Sa boite à outil comme on dit !

Pour ma part, les massages, j'avais laissé tomber ...

J’en avais appris 2 dans mon école de naturopathie mais ils ne me parlaient pas !

En fait, je n'aimais pas les recevoir donc j'étais incapable de les donner ! 

L'un était carrément impossible pour moi à recevoir ! Trop dur !

Et l'autre était mieux mais bon... pas transcendant non plus !

Donc voilà, je m'installais naturopathe en me disant ... tant pis, je ne masserai pas...

Je serai naturopathe avec d'autres outils :

Le rééquilibrage alimentaire, l'EFT, l'Ito-thermie...

Ces techniques permettent l'auto-traitement ...

Je les utilise pour moi et elles me permettent d'accompagner mes clients vers une plus grande autonomie !

Prendre soin de soi ! J'avais bien compris que c'était important ...

Et je comptais bien être heureuse !

Et puis l'univers a mis Claudie Morizot sur mon chemin !

Je me suis acheté un webinaire de Claudie

sur le site de l'académie du développement personnel

Et là, je suis tombée sous le charme de cette femme qui dégageait de la joie,

quelque chose de léger, beaucoup de douceur et de puissance à la fois ! 

J'ai même dit à une amie, qu'un jour je la rencontrerai « en vrai », que j'irai faire un stage avec elle... Mais ce n’était pas le moment !

Je n’avais pas le temps, ni l'argent... Pourtant 4 jours plus tard, je gagnais sur Facebook un stage massage TAO avec Claudie Morizot ! Whouaaaa ! J’étais aux anges !

Je ne savais pas de quoi il s'agissait mais j’ai suivi mon instinct et j’ai dit OUI !

Claudie prend contact avec moi et je m'organise.

Me voilà arrivée à Montpellier... Un ciel magnifique m’accueille,

je suis sous le charme sans savoir encore que ma vie va être bouleversée !

Je suis donc arrivée dans ce stage, sans comprendre vraiment ce que je faisais là...

Puis, dès le premier exercice, j'ai compris...

J'ai compris, mes blessures, mes peurs, peurs des hommes, peur de souffrir, peur d’être rejetée...

J’avais déjà « travaillé » dessus, mais là, on expérimentait !


On était mis en situation « réelle » ! Le cerveau ne fait pas la différence entre un jeu de rôle et la réalité !

J'ai compris que depuis quelques années j'étais déconnectée de mon ressenti corporel. Je manquais de confiance en moi, j’étais mal  dans ma peau … Je ne ressentais plus de plaisir, plus de désir, je me sentais invisible,  PÉRIMÉE...

Mais je me disais que ce n'était pas un problème, pour moi tout allait bien !!

Et là tout est remonté !

Pendant le stage et les quelques jours qui ont suivi j'ai pris la mesure de l'ampleur du chantier hahaha ! Je me suis donc inscrite au cursus complet

Et petit à petit je me suis retrouvée ! Peut-être même rencontrée...

Et j’ai aimé la Femme que j’ai rencontré !

J’étais pleine de courage et d'espoir

car je sentais les prémisses d'une sensualité réveillée ...

  • des picotements dans le bas ventre

  • une envie de dormir nue,

  • une réconciliation avec mon corps,

  • un besoin de me prélasser, de déguster chaque seconde

  • un besoin d'écouter de la musique, de danser !!

  • juste voir la beauté, la poésie en toute chose...

Comme par hasard, au même moment j'ai commencé à voir que je n'étais pas ( ou plus) invisible, ni périmée ... lol

De retour chez moi, j'ai eu la chance de masser beaucoup de personnes, femmes et hommes... Les retours étaient unanimes ... Wouaaaaaou !

Je les remercie encore pour la confiance qu’ils m’ont accordée et pour la sincérité de leurs témoignages…

Quel bonheur ! J'étais en train de tomber amoureuse de ce massage !

Avant le deuxième stage, afin de ressentir dans mes cellules ce qu’est un massage Tao de référence, je me suis offert un massage Tao de Joseph !

Whouaaaaou ! C'était LE massage que j'avais attendu toute ma vie !

Après ce massage je me suis sentie belle, et en même temps pleinement moi ! Je me sentais nourrie, remplie d'amour et prête à me déployer dans un monde que je voyais plus grand, plus beau.

Et là, j'ai compris le "Wouaaaaou" des personnes que j’avais massées !

Après le Tao3, j’ai continué le cursus de certification en faisant des séances de perfectionnement avec Joseph. Mon massage s’affinait tant au niveau technique qu’au niveau du ressenti. Plus je massais plus j’avais envie de masser !

C'est à ce moment-là que j'ai décidé que je voulais passer le reste de ma vie à masser et à être massée ... Hummmm !! quel beau programme !!

Claudie Morizot et Joseph Genna ont bien vu que j’étais tombée amoureuse de ce massage et que je l’avais complètement intégré. Ils m’ont proposé de travailler avec eux à l’animation des stages. J’ai été très surprise et je me suis même demandé si j’en serais capable… Mais j’ai lu dans leurs yeux une telle confiance

et bienveillance que je me suis lancée !

J’ai continué à travailler avec Joseph pour me détacher complètement de la technique pure et accéder à d’autres plans plus subtils. Puis Claudie à pris la décision de ce consacrer plus à son activité individuelle... 

Aujourd'hui, depuis presque 1 an déjà,  je la remplace à l'animation des stages et je suis très fière !

Je sais aujourd'hui que je suis à ma place tant comme masseuse taoïste que comme animatrice de stages.

Et encore mieux, j’aime aujourd’hui la Femme que je suis devenue !

Vive le massage Tao

Et Vive la vie

 
Méditation

Comme sur des roulettes...

8 mai 2019

J’ai commencé à m'intéresser au développement personnel car j’avais pris conscience que certaines choses n’allaient pas dans ma vie et que je devais ME changer pour changer ma vie.
C'est une première étape qui est déjà très importante ( si je ne l’avais pas franchi j’aurais passé le reste de ma vie à croire que ce qui ne va pas dans ma vie est la faute ... à pas de chance ... La faute des autres ... etc. )
Mais c'était très loin d'être terminé. J’ai cru un moment que parce que je pensais que j’avais pris conscience, que j’avais compris et que je faisais des efforts que toutes les transformations allaient se passer comme sur des roulettes ...

[ Alors là, petite parenthèse : Ça ne se passe jamais comme sur des roulettes ...car on a installé un certain nombre de boucliers de protection autour de soi... (qui peuvent d'ailleurs se matérialiser par un enrobage lol.)... Et que pour casser cette carapace il faut un choc ... Une claque de la vie... Une prise de conscience en douleur...
Voilà. Parenthèse "comme sur des roulettes fermée "]...

Donc j’avais pris conscience de certaines choses et je faisais des efforts ...  Beaucoup d'efforts même et il ne se passait RIEN. ... Enfin... la magie que j’attendais n'opérait pas...
Alors là je suis rentrée en bataille avec mon ego...
« Mais quand même… avec tous les efforts que je fais ça devrait marcher ...
Pourquoi ça ne marche pas ...? C'est énervant quand même...!
Regarde lui !! Ou elle !!
Ou encore je n’y arriverai pas.... Tout ça...( les techniques de développement personnel) ça ne marche pas avec moi ... Mon cas est désespéré ( lol ) ... je suis trop nulle ... »
J’avais beau ...
- VOULOIR changer
- ÉCOUTER tous les bons conseils 
- LIRE des super bouquins de développement personnel.
- ACCEPTER de faire DES EFFORTS

...rien ne se passait ...
Pas de transformation.
Toujours les mêmes schémas mentaux ...
Pourquoi ... ??
Vouloir, écouter, lire, accepter de faire des efforts ... Tout cela est très intellectuel ...
C'est le mental qui travaille ...
J’ai eu un instant l'illusion que j’avais réussi à atteindre exactement ce que je voulais au départ.
Je me suis dit… « ça y est, j'y suis arrivée. » et d’ailleurs vu de l’extérieur on aurait pu le croire car certaines choses avaient commencé a bouger ...

Et à la première confrontation avec la réalité, les vieux schémas sont remontés et j’ai été à nouveau submergée par mes émotions.

Cette désagréable sensation de retour à la case départ et en plus bien sûr j’ai culpabilisé… Ce qui ne m’a pas aidé… J’avais laissé mon mental me faire croire que tout passait par lui. En fait le mental Edulcore… Colore... Altère ou Enjolive selon que ça l'arrange…. Il m’avait fait croire que si « lui » avait compris ( enfin « Je » avais compris avec ma tête) tout allait bien se passer ...

Quand je pensais que parce que j’avais compris j’allais y arriver, c’est mon mental. Quand je pensais que je n’allais pas y arriver car j’étais trop nulle… C’était encore mon mental…Mais mon mental n'est qu'une partie infime de mon ÊTRE ...

Et en plus c'est un dictateur !

Récemment quelqu'un m’a dit ( Claudie Morizot pour ne pas la citer lol ) : ton ego (ton mental) est comme une mère abusive ... Elle veut bien faire... Te protéger... Il faut l'accepter ne pas lutter contre mais plutôt lâcher et lui donner de moins en moins de pouvoir.

Réduire le pouvoir du mental, ... C'est redonner du pouvoir au cœur et au corps.
J'ai pu expérimenter ces derniers mois à plusieurs reprises ... souvent pendant des méditations ( la méditation est juste un exercice qui a pour visée de faire taire le mental en se concentrant sur la respiration) ... Et donc en faisant taire le mental on laisse une chance au cœur de s’exprimer…
J'ai pu expérimenter... Mais ça ne marche pas à tous les coups parce que si on se mets en méditation avec des intentions ... le mental qui est là en embuscade .. Qui attends ... Donc je méditais, et j’attendais ... Et là il ne se passait rien ...
Et puis d'un coup ... J’ai lâché, j’ai abandonné le mental... 
Et la BOUM !!!
Le message arrive, brutalement. Comme une fenêtre qui s'ouvre violemment ...
Une fenêtre ouverte sur mon cœur ...
Le message est clair 
Il est compris par la moindre de mes cellules ... Une évidence…
Plus jamais ça ne sera comme avant ... 
La compréhension est naturelle, au plus profond de mon Être ... Il n'y aura pas de retour en arrière possible.
Et là les changements s'opèrent. Ils sont évidents,  simples, faciles, naturels...

" L'entendement en soi , le fait même de comprendre pénètre profondément dans votre cœur ... se dépose et provoque une transformation " Osho Rajneesh Tantra
Le chant royal de Saraha


 
régime équilibré

10 juin 2019 - La Gourmandise

La gourmandise n'est pas un vilain défaut...

La gourmandise n'est pas un vilain défaut...
Il ne faut juste pas confondre la gourmandise avec les compulsions alimentaires...
La gourmandise n'est d'ailleurs, à mon sens,  pas seulement associée à l'alimentaire...
La gourmandise ce n'est pas seulement le plaisir de manger un gâteau d'un bon pâtissier, ou fait avec amour par maman... un bon saucisson sec avec un petit verre de bon vin rouge...
Je pense que c'est en multipliant et en diversifiant les gourmandises qu'on arrive à un équilibre ...

On peut être gourmand ou gourmande de tous les plaisirs de la vie...
La gourmandise c'est aller ramasser des fraises dans le jardin du grand père...
La gourmandise c'est passer 30 mn sous le cerisier... lol ... Ça marche aussi pour le figuier... le pêcher...etc
C'est écouter, encore et encore, une musique qui amène de la poésie dans ma journée 
C'est rester une demi-heure assise sur ce muret pour sentir le soleil du printemps qui me dit bonjour et qui laisse entrevoir de belles journées... Ou pour écouter les oiseaux ...

La gourmandise c'est échanger des massages TAO... le plus souvent possible ... hummm...
C'est ne plus bouger quand on vit quelque chose de beau avec quelqu’un pour que les secondes de plaisir deviennent des minutes ... Chaque seconde de plaisir compte, chaque seconde, chaque minute... la gourmandise est dans la durée ...
C'est rouler à 20 à l'heure dans la forêt en espérant voir des animaux sauvages... Et si le bonheur est là... m'arrêter pour profiter de cette vue magnifique..
C'est fermer les yeux et apprécier l'air sur le visage ..
La gourmandise c'est retourner dans mon lit après mon petit déjeuner du dimanche ...
C'est faire la sieste et voir les rayons de soleil passer à travers des volets...
La gourmandise c'est retourner frotter mes mains dans la menthe ...
C'est vouloir faire l'amour... encore ... encore ..
A mon sens, la gourmandise est l'opposé d'un vilain défaut.
C'est apprécier tous les bonheurs de la vie ...
C'est VIVRE !!

 

18 mai 2019 - Se réapproprier son corps ... Se réapproprier sa vie...

Un travail sur tous les plans pour un retour à l’équilibre

Après des chocs traumatiques ou simplement les événements de la vie, on met en place des carapaces enfermant le corps et coupant la personne de son ressenti corporel... Souvent en parallèle les émotions prennent le dessus et alors on a l'impression de ne plus maîtriser sa vie... d’être esclave de ses émotions... Faire un travail à la fois de libération des émotions et en parallèle de reconnexion au corps par des massages permet à la personne de se réapproprier son corps... De reprendre les commandes de sa vie...

 
Fille avec une épaule Tatouage
 

22 juin 2019 - La Femme "Trop"

Texte magnifique dans lequel je me suis retrouvée dès les premières lignes ... 
Oui ... Je suis une femme TROP ...et aujourd'hui j'aime ca !!

"Elle est là. . . 
La "trop" femme. 
Celle qui aime trop fort, sent trop profondément, demande trop souvent, désire trop.

Là, elle prend beaucoup d'espace, avec son rire, ses courbes, son honnêteté, sa sexualité. Sa présence est aussi grande qu'un arbre, aussi large qu'une montagne. Son énergie occupe chaque crevasse de la pièce. Trop d'espace qu'elle prend...

Là, elle gêne avec son désir persistant, trop envie. Elle désire beaucoup , veut tout, trop de bonheur, trop de temps seule, trop de plaisir. Elle traversera le soufre, la rivière trouble et le feu de l'enfer pour l'obtenir. Elle risque tout pour étouffer les angoisses de son cœur et de son corps. Cela la rend dangereuse.

Elle est dangereuse.

Et là-bas, cette «trop» femme, qui fait réfléchir trop, ressent trop, s'abandonne trop. Elle avec sa pose authentique et sa confiance en soi comme elle se porte. Elle avec ses rires du ventre et son insatiable appétit et sa propension à la passion ardente. Tous les yeux sur elle, pensant qu'elle fait toujours trop, qu'elle en fait "des caisses"....

Oh, cette "trop" femme. . . Trop forte, trop dynamique, trop honnête, trop émotive, trop intelligente, trop intense, trop jolie, trop grosse ou trop mince, trop difficile, trop sensible, trop sauvage, trop intimidante, trop réussie, trop joyeuse, trop nécessiteuse,- trop .

Elle devrait se calmer un peu, être abaissée quelques fois. Quelqu'un devrait la remettre dans un endroit plus respectable. Quelqu'un devrait lui dire.

Je suis ici. . . La trop de femme, avec mon cœur trop tendre et mes trop d'émotions.

Je veux beaucoup de justice, de sincérité, d'espace, de facilité, d'intimité, de respect, d'être vue d'être comprise, de votre attention et de vos promesses à garder.

J'ai été appelée très exigeante parce que je veux ce que je veux, et intimidante à cause de l'espace que j'occupais. J'ai été appelée égoïste parce que je suis auto-aimante . J'ai été appelée une sorcière parce que je sais comment me guérir.

Et encore. . . Je me lève. Pourtant, je veux encore ressentir, je demande, je risque et je m'occupe de l' espace .

Trop de femmes ont été confrontées à l'extermination depuis des siècles, nous avons tellement peur d'elles, terrifiées par leur grande présence, de la manière dont elles commandent le respect et brandissent la vérité de leurs sentiments. Nous avons essayé de l'étouffer chez nos soeurs, chez nos femmes, chez nos filles. Et même maintenant, même aujourd'hui, dans un certain sens, nous continuons...

Si vous avez déjà été appelée «trop» ou «excessivement émotive» ou encore trop «coincée», vous êtes probablement une femme trop forte.

Et si vous l'êtes. . . Je vous implore d'embrasser tout ce que vous êtes, de toute votre profondeur, de toute votre immensité; De conserver votre dignité et de ne jamais vous abandonner, d'irradier de montrer tout votre rayonnement.

Oubliez tout ce que vous avez entendu, votre trop-née est un cadeau ; Oh oui, celui qui peut guérir, inciter, libérer et couper directement au cœur des choses.

Ne craignez pas ce cadeau, et ne laissez personne vous en démunir. Votre trop-née est magique, c'est la médecine. Cela peut changer le monde.

Alors s'il te plait soit trop Femme, demande. Cherche. Développe tes envies. Bouge. Ressens. Sois Toi.

Fais des vagues, améliore tes flammes, donne des frissons.

S'il te plait, lève-toi. 
Nous avons besoin de toi."

Ev'Yan Whitney ❤️

 

18 Mai 2019 - Moi j'ai pas ton audace !

Un jour quelqu'un m'a dit : "Moi je n'ai pas ton audace..."

... J'ai de l'audace moi ? ?? Mais c'est quoi l'audace ?

Certains diront que l’audace est le contraire de la peur… qu’être audacieux implique le fait de faire les choses malgré les risques…

On est souvent conscient d’avoir un certain courage… Courage de travailler dur, courage de tenir debout dans les moments les plus difficiles au sens propre comme au sens figuré…

Mais tout cela ce n’est pas l’audace … Le courage est plutôt la capacité a agir en luttant contre nos peurs mais pas de s’en affranchir…

En 1921 Pablo Neruda (prix Nobel de littérature chilien) écrivait « Il meurt lentement celui qui devient l’esclave de l’habitude […] celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves […] ». Voilà, c’est peut-être là qu’on touche l’audace du bout des doigts…

Oser ses rêves… prendre des risques…

Savoir identifier ses rêves… Les protéger… Leur donner de la force…

Et leur permettre d’éclore…

Mais qu’est ce qui nous arrête ?? La peur… Les peurs, nos peurs…

Pour cela il faut identifier et libérer ses peurs, peur de ses propres capacités, peur de l’échec, peur de la réussite, peur du changement, peur de l’inconnu, peur de ce que les autres pensent …

 Se libérer de tout cela est possible par l’EFT et c’est un premier pas vers la réalisation de nos rêves…

 
Jambes automne

21 Juillet 2019 Lui et moi,

c'est pour LA VIE !!!

Il y a quelques années encore j’étais complètement déconnectée de mon corps.

Je cherchais toutes les possibilités pour ne pas ressentir ...

J’étais là-haut... dans ma tête ... de plus en plus ...

Tu es trop si...

Tu n’es pas assez ça...

Tu as fait trop de...

Tu n’as pas fait assez de ...

Le corps parlait mais je ne l'écoutais pas ... J’avais mal partout ... Alors il a crié ... de plus en plus fort ...Jusqu’à être complètement immobilisée par les douleurs... des années de suivi kiné et rien n’avançait !
C'était comme si le corps et la tête n'étaient plus en lien... comme s'ils étaient sourds l'un vis à vis de l'autre... !!

Je me sentais comme une grand-mère ! Une femme périmée !

Et puis un jour... Le cœur a dit ...

Il a dit ... Tu sais...

Il a dit ... Tu as TOUT en toi...

Il a dit ... Tu es AMOUR

Écoute ton cœur ...il sait !
J'ai entendu les messages

...
Depuis un an je me reconnecte à mon cœur et à mon corps ...

La reconnexion avec mon cœur a été assez évidente, rapide...

La reconnexion a mon corps a été plus longue...

Tout à commencé avec les œufs de yoni

Cela a d'abord été subtil et délicat ... dans certaines parties de mon corps ...
Puis les massages Tao sont arrivés dans ma vie...Et cela a été un feu d'artifice !! Le réveil du volcan ...!! Pas toujours simple à dompter ...
Aujourd'hui j'habite mon corps, j’anime mon corps ... J'en ressens chaque cm2...

J'en aime chaque parcelle...
Je prends soin de lui et il me le rend bien...
Il me permet de vivre ... De ressentir des choses fabuleuses ...
Comme ...La douceur du soleil sur ma peau nue...
Comme La fraîcheur de l'eau sur mon corps tout chaud... hummmmmm... C'est fraîchement bon ... mon corps dit oui ...
La mer me touche partout et je touche moi aussi la mer... qui par ses mouvements me fait ressentir que je suis un être vivant en contact d'un autre être vivant... 
En sortant de l'eau... le vent qui, délicatement me permet de ressentir les contours de mon corps ...
La terre qui vibre sous mes pieds...
J'entends... les oiseaux ... Les cigales...
Je sens le parfum des fleurs ... humm.... L'Hélichryse Italienne du bord de plage ...
Je sens la douceur... la lenteur ... la légèreté d'un massage Tao ...
Je sens les mains qui font pétiller mes cellules ...

Qui font monter la température de mon corps ... 
Oui mon corps vit ... vibre de plaisir et qu'est-ce que c'est bon... !!!

Aujourd’hui je l’aime mon corps !!
Et lui et moi c'est pour LA VIE !!!

 
Le saut
 

Les difficultés du développement personnel.

Développement personnel, spirituel, quelles sont les difficultés ?

On parle souvent des bienfaits du développement personnel, car ces derniers sont nombreux.

Mais atteindre un état de pleine conscience est un processus qui ne se fait pas sans difficultés…

Si vous n’êtes pas informé vous risquez de vous décourager, et au pire de laisser tomber et de rester dans le « confort de votre quotidien » aussi inconfortable soit-il…


1.Vous aurez l’impression d’être en décalage
Quand vous aurez commencé votre travail, un certain nombre de grands changements s’opèreront en vous. De quoi créer d'importants décalages, de l’incompréhension entre votre façon de voir la vie et tous ceux qui s’énervent autour de vous. Vous aurez la sensation de « voir » des choses, de comprendre des choses et que les autres sont aveugles…

Et ce décalage peu parfois vous impatienter…

Il faut bien comprendre que les autres vont vous donner des conseils, qui, même s’ils sont de bons conseils, sont basés sur leurs propres limites, pas sur les vôtres !

Ce décalage s’amoindri au fur et à mesure car votre environnement change, les gens qui ne vous comprennent plus s’éloignent, et vous faites de nouvelles rencontres avec des gens qui sont exactement dans la même énergie que vous. Donc oui par moment il peut y avoir un peu de flottement, un certain décalage mais patience…


2.Vous pouvez être plus souvent qu’avant dans la confrontation.

Dans une famille quand une personne commence le développement personnel, il/elle va prendre des décisions qui créeront un décalage entre la nouvelle version d’elle-même et les autres. Jugements, remarques, conseils mal placés etc… on essaiera de vous empêcher d’évoluer car on ne comprendra pas pourquoi vous changez.

La difficulté arrive dans un couple quand l’un des deux refuse complètement de changer… Chacun évolue à son rythme, le plus important c’est que chacun évolue… Dans le couple, il faut de la patience et de la bienveillance.

Ne vous souciez trop de ce que l’on va penser de vous. Ne cherchez pas à convaincre. Poursuivez votre cheminement, restez bien centré sur vous…

Ces deux derniers points peuvent durer tout au long de votre cheminement …

Alors patience et ouverture d’esprit …


3. Certains pourront vous dire que vous êtes une personne égoïste
Pendant un certain temps vous allez vous recentrer sur vous. Peut-être même vous replacer au centre de votre vie, alors que depuis des années vous faisiez toujours passer les autres avant… D’un point de vue extérieur, vous pourrez passer pour une personne égoïste.

Ce sont les restes d’une culture patriarcale judéo-chrétienne ou l’on doit absolument faire passer les autres avants soi … ineptie ! Une maman qui prend soin d’elle sera en pleine forme pour s’occuper de sa tribu. (Idem pour les papas !)

Mais j’ai pu expérimenter, que, avec ses enfants, ses parents, ses amis, il suffit d’expliquer, de parler pour qu’ils comprennent que vous avez besoin de prendre soin de vous…

Et ils bénéficieront bientôt de ce regain d’énergie apporté par une vie riche de sens. Demandez-leur d’être patients…Quant aux autres, ceux qui ne veulent pas comprendre, ceux qui vous jugent, ils n’ont plus rien à faire dans votre vie !!


4. Vous allez expérimenter la solitude
Quand on commence le développement personnel c’est qu’on se pose des questions …

On ne va pas forcément très bien… on se questionne sur sa place dans l’Univers, sur son rôle ici-bas en tant qu’individu à part entière. Alors on part à la rencontre de soi-même, de toutes ses facettes. On prend conscience de ses croyances limitantes. On comprend ses habitudes d’auto-sabotage… On se reconnecte à son cœur, à ses besoins profonds

Et alors, petit à petit, (ou brutalement, comme un aveugle qui retrouve la vue) on change…

On commence à se retrouver en décalage par rapport à sa famille, à son environnement proche… Et il est possible qu’on ressente le besoin de s’éloigner un peu… Votre entourage peut en réaction vous faire sentir seul mentalement, comme si vous vous étiez bizarre.

A ce moment vous ne comprenez pas forcément, et c’est normal… Il peut y avoir un moment de flottement … Ce moment où vous avez compris des choses avec votre cœur, mais ce n’est pas encore très clair, ce n’est pas très sûr… Vous doutez encore, parfois…

La solitude est donc un passage inévitable et en même temps, il n’est pas nécessaire de le vivre de façon brutale et radicale mais c’est plutôt, comprendre qu’il s’agit de prendre un peu de distance avec les autres pour se rapprocher de soi-même.

Certes, pour certains, la prise de distance pourra être radicale et définitive…Si c’est nécessaire. Car ce que l’on apprend en faisant du développement personnel c’est à se respecter… Et on le sait bien, il faut mieux être seul que mal accompagné.

Après un certain temps on découvre que sa propre compagnie est très agréable !


Et un autre abord de la solitude très important en développement personnel et qui peut faire peur au début, c’est de comprendre que quoi qu’il arrive dans la vie, on est seul… Parfois on se retrouve à devoir prendre des décisions importantes seul…

Et ce n’est pas un problème dès lors ou on comprend que cela veut dire que 100% de notre pouvoir de décision est entre nos mains ! Dès que l’on comprend que personne mieux que nous ne sait ce qui est bon pour nous, ce qui est juste pour nous, on reprend notre pouvoir !


5. Vous inciter à dépenser de l’argent… Il y a un piège dans lequel on tombe tous …

Quand j’y repense aujourd’hui… C’est impressionnant la quantité de bouquins que j’ai acheté !! Je crois que si je devais faire la somme des dépenses de livres sur les 10 premières années de mon développement personnel je crois que je serai affolée !! Mais c’est vrai que 2 livres par ci, 4 livres par-là, le mois suivant, 5 livres Oufff, allez le mois suivant on se calme deux livres !! hahaha etc

Dans le même esprit, si ça fait 10 ans que vous faites 50 kms pour aller voir un psy 1 fois par semaine… Même si le psy est remboursé, rien que l’essence… !!!

On est prêt à dépenser des petites sommes sur de longues périodes pour aller mieux … au bout de combien d’année ?? Mais on aimerait tellement aller mieux…

Dans le développement personnel, dans les thérapies brèves, dans le tantra, les sommes sont plus importantes mais les résultats fulgurants ! Alors investissez sur vous !

Si vous voulez vraiment avancer, rien ne m’a fait plus avancer que les stages de tantra, de massage tantrique ! Alors oui, c’est un budget, mais vous le valez bien ! Vous n’avez qu’une vie !


6.Vous ressentirez encore des douleurs physiques et psychologiques

Ne nous voilons pas la face, quand on démarre un travail sur soi, on va rarement très bien lol

Sinon, pourquoi changer ??? On souffre déjà physiquement et/ou psychologiquement...
Des traumatismes vécus seront ancrés dans le corps et se manifesteront par plusieurs sortes de souffrances. Libérer toutes ces mémoires sera douloureux émotionnellement sur le coup mais tellement libérateur. Les carapaces qui lâchent les unes après les autres vous laissent ressentir un corps malmené, malaimé, voire maltraité !

Quel que soit le travail psycho émotionnel entamé, un moment donné il faudra aussi libérer les mémoires ancrées dans le corps en faisant un travail psychocorporel, par le massage par exemple.

Les addictions ont toujours un impact et une emprise plus profonds que l’on ne le pense, d’où l’intérêt de s’en libérer au plus tôt, et de prendre soin de son corps, comme de son esprit, de son cœur, de son âme.


7. Vos rêves peuvent devenir très intenses
Les nombreuses réflexions induites dans la journée peuvent perturber votre sommeil.

En effet même lorsque vous êtes endormi, votre conscience reste éveillée.

Les rêves sont la manifestation que votre conscience fait du ménage … Et se lancer dans un travail sur soi, dans un développement personnel est une période de grand ménage !!

Grand ménage dans vos pensées, dans vos vies. Alors plus que jamais le repos est de mise, respecter son rythme, ralentir… se donner du temps, être patient et bienveillant avec soi !

Peut-être le moment d’intégrer dans sa vie un art de vivre : la sieste !!


8.Vous pourrez connaître des phases de grande fatigue voire de dépression
C’est un fait… le développement personnel fatigue ! Personnellement je dis souvent que j’avais la sensation d’être dans une essoreuse à salade et c’est épuisant !

Entre les insomnies parce qu’on réfléchit trop, les relâchements musculaires après telle ou telle thérapie, les prises de consciences qui peuvent être violentes, par sanglots…

Il se passe beaucoup de choses dans le mental, dans le cœur, dans le corps…

C’est épuisant ! Il faut absolument s’accorder du temps pour dormir, se reposer

Quand on traverse une phase « down » comme dit ma fille, que des émotions remontent, la tristesse, la culpabilité, malgré tout le travail déjà amorcé …

Au début on peut avoir le sentiment de faire le yo-yo et de ne pas avancer, et c’est justement pour cela que j’écris ce texte…

Mais il faut vraiment comprendre que c’est un moment passager et ne pas lui accorder une importance outre mesure, juste se donner du temps, être patient avec soi.

Et puis, petit à petit, l’énergie physique et mentale va prendre le dessus et les moments « down » seront de moins en moins souvent présents.

Alors avec de la patience, votre vie prendra une tout autre couleur, une vie plus positive.




9. Sur le sentier de l’Unité, rester dans la légèreté !

L'un des principaux obstacles sur le chemin pour effectuer des changements dans le monde matériel sans faire le moindre effort, est l'excès de sérieux. Sur le sentier de l'unité dans le Tao, le sérieux est une sorte de peste émotionnelle. Il n'entraîne que raideur, contrainte et lourdeur et rendra ainsi votre vie excessivement et inutilement difficile. La voie de la réussite passe par l'humour, le rire et la légèreté du cœur. Pour tout ce que vous vous efforcez et souhaitez atteindre, il est excellent de se rappeler que ...


La vie est légèreté.


10. Il n’y a pas de retour possible !
C’est une chose impressionnante…

Que se passe t il en fait … ? Pendant quelques années par exemple vous savez avec votre mental que tel ou telle situation de votre vie n’est pas juste… Vous savez bien certaines choses… Vous savez bien que vous devriez arrêter telle ou telle habitude… Que vous devriez arrêter de fréquenter telle ou telle personne… Mais ….

Le chantier vous parait insurmontable ! irréalisable ! trop grand pour vous…

Alors il y a des arrangements avec votre conscience… du troc… perte de liberté contre confort matériel… amour véritable contre « confort familial »

On vend son âme, son cœur contre une monnaie sans valeur…


Et puis un jour…il se passe quelque chose qui fait un électrochoc… Le cœur comprend !

Et avec le cœur, il n’y a pas de troc possible ! Vous ne pouvez pas lui dire de fermer les yeux sur certaines choses. Il ne fait pas demi-tour sous prétexte que ça va être dur …

Le cœur il est grand ouvert et il regarde droit devant !



Conclusion : Alors oui le chemin du développement personnel est plein d’embuches, c’est difficile, éprouvant, on a parfois l’impression d’être dans une essoreuse à salade mais …

Ne lâchez rien ! Malgré tous les obstacles que vous pourrez rencontrer, ne baissez pas les bras et voyez toutes vos démarches comme des investissements. Gardez bien en tête que ce processus va vous permettre d’être la meilleure version de vous-même, une personne heureuse qui pourra rayonner et semer le bonheur, l’amour autour d’elle !

La raison ultime de notre vie ici …

20 novembre 2020